Compétiton cristalline 2012

De carnaval à Pâques

Merci à Clara, Bérangère, Sébastien et Corentin et quelques autres... Ils ont baptisé et veillé sur Léopold, le nom donné au plus petit cristal et ses 3 frères...

Leur histoire a commencé juste après carnaval : on a reçu gratuitement de ChemLab deux pots de sel en poudre : cette année c'était du sulfate d'ammonium (NH4)2SO4 et du sulfate de magnésium MgSO4. Le premier travail a été de dissoudre une quantité équimolaire de chacun de ces sels dans de l'eau distillée pour obtenir une solution saturée. On peut calculer la quantité d'eau nécessaire mais on préfère le faire au petit bonheur la chance... Bcp de sel, assez bien d'eau et un peu plus si nécessaire...

Le premier jour et chacun des jours suivants jusqu'à pâques, on plaçait un grand erlenmeyer de 2L contenant de la solution saturée présentant une couche d'environ 1cm de sel solide en trop dans le fond et un barreau magnétique (cylindre blanc de la taille d'une craie) sur la magique plaque chauffante agitatrice magnétique. Chauffage maximum de 10h à 10h20 : la chaleur permet de dissoudre plus que le maximum possible à température ambiante : on obtient une solution sursaturée.

Cette solution, après avoir refroidi, "se débarrasse" du sel dissous en trop tout doucement, toute la nuit sur le fond ou en surface de la solution s'il y a des poussières mais aussi et surtout sur un germe de cristal suspendu à un fil dans cette solution déjà refroidie.

Pour obtenir le premier germe de cristal, on fouille dans les cristaux obtenus en une nuit au fond du récipient dans lequel la solution sursaturée a reposé toute la nuit. On choisit les plus beaux et on les colle à du fil de pêche avec de la colle tout. Nous en avons choisi 4. Ces 4 cristaux sont accrochés à un couvercle en carton bricolé et plongés dans une solution sursaturée. Chaque jour, on récupérait un peu de la solution redevenue simplement saturée au matin et on refabriquait de la sursaturée fraîche, on en rajoutait dans le récipient où les 4 cristaux de sel reposaient suspendus à leur fil.

Voici donc les 4 cristaux de ((NH4)2Mg(SO4)2.6H2O) obtenus. Nous avons envoyé les 2 plus lisses : Léopold, le plus petit (environ 20 g) et un autre (environ 30 g) : les 2 les plus au centre sur cette photo.